Suite à des problèmes de courriel avec les comptes Microsoft, veuillez ajouter l'adresse admin@constituantecitoyenne.quebec aux contacts de votre compte courriel avant de vous inscrire. Vérifier aussi votre dossier de pourriel (spam) pour le courriel de confirmation. Nous somme désolés des inconvénients.

Note : voici une version bêta (préliminaire) du forum. Veuillez collaborer à sa définition commune dans le sous-forum Dossiers - Structure et fonctionnement du forum".

Sommes-nous dans un État de droit ?

Martine Labo
Messages : 7
Inscription : jeu. avr. 14, 2016 4:49 pm
Prénom : Martine
Nom : Labossiere
Ville : Chateauguay
ACRQ : 16 - Montérégie

Sommes-nous dans un État de droit ?

Messagepar Martine Labo » mar. mars 14, 2017 12:06 am

J’observe que nos dirigeants d’institutions, lorsqu’ils doivent se défendre contre des dénonciations de prévarication, sont aidés aux frais publics par de puissants juristes stratèges.

Ceux-ci peuvent requérir des juges qu’ils appliquent à leur guise une telle règle de droit accommodant le camouflage des fraudes plutôt que les règles impératives de droit universel.

Ainsi, il règne dans notre État national un chaos qui estompe la hiérarchie des normes et qui permet des choix n’ayant plus rien de juste ou d’humaniste.

Les caprices de nos dirigeants d’institutions les plus opportunistes peuvent être habilement présentés par les avocaillons sans scrupules comme étant supérieurs en puissance aux droits fondamentaux permettant le bien-être, voire la survie des autres citoyens…

On en est là au Québec : ce qui se passe devant nos tribunaux devient une affaire purement politique !

À certains moments de leur histoire, les peuples se dotent de chartes permettant de clarifier la hiérarchie des droits et des libertés, ainsi que les devoirs fondamentaux indispensables pour que les citoyens vivent en harmonie et remettent à l’ordre ceux qui cherchent à s’approprier illégitimement une trop grande part des biens et des pouvoirs au détriment des autres.

On retrouve aussi, dans les lois fondamentales dont se dotent les peuples, une manière d’organiser les tribunaux et les autres institutions de l’État pour assurer des recours efficaces, protéger chacun et permettre l’égalité devant la loi.

Le chaos qui affecte actuellement le Québec est sans doute le résultat de plusieurs années d’un régime constitutionnel inadéquat.

Force est donc de conclure que nous sommes dans un lieu où les règles de droit ne sont pas appliquées selon une saine hiérarchie des normes.

Elles ne sont pas efficaces pour assurer la protection fondamentale des citoyens et le développement optimal de notre société.

À cause de la confusion, des crapules parviennent opportunément à se hisser au pouvoir et à y demeurer le temps qu’il faut pour détourner les fonds et la puissance de l’État au profit de collusionnaires.

Notre organisation judiciaire, administrative et politique est telle qu’il nous est en ce moment impossible de se débarrasser des lâches et des voleurs à col blanc, même lorsqu’ils nuisent très gravement au bien commun.

Les juristes en viennent souvent à travailler au service de la pègre…



Revenir vers « Exécutif »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité